Home

Entreprises qui nous ont choisis

Privacy Officer et Privacy Consultant
Schéma CDP selon ISO/IEC 17024:2012
European Privacy Auditor
Système de certification ISDP©10003 selon ISO/IEC 17065:2012
Auditor
Selon la norme UNI 11697:2017
Lead Auditor ISO/IEC 27001:2022
Selon la norme ISO/IEC 17024:2012
Délégué à la Protection des données
Selon la norme ISO/IEC 17024:2012
Anti-Bribery Lead Auditor Expert
Selon la norme ISO/IEC 17024:2012
ICT Security Manager
Selon la norme UNI 11506:2017
IT Service Management (ITSM)
Selon la Fondation ITIL
Ethical Hacker (CEH)
Selon EC-Council
Network Defender (CND)
Selon EC-Council
Computer Hacking Forensics Investigator (CHFI)
Selon EC-Council
Penetration Testing Professional (CPENT)
Selon EC-Council

Qualifications professionnelles

Restez au courant de l'actualité mondiale!

Sélectionnez les thèmes qui vous intéressent:

News

Home / News
/
AUTORITÉ DE CONTRÔLE NÉERLANDAISE: CZ modifie la procédure après l’enquête de l’AP

AUTORITÉ DE CONTRÔLE NÉERLANDAISE: CZ modifie la procédure après l’enquête de l’AP

L’assurance maladie CZ modifie la manière dont elle travaille avec les demandes d’autorisation. CZ se conforme à l’ordre imposé par l’autorité néerlandaise de protection des données personnelles (AP) en février 2020.

Plus de données que nécessaire

L’AP a établi l’année dernière, après une enquête, que la méthode de travail utilisée par CZ pour les demandes d’autorisation enfreignait la législation sur la protection de la vie privée. Lorsqu’on lui demande une autorisation, l’assuré demande l’accord préalable de l’assurance maladie pour le remboursement de soins spécifiques.

L’AP a découvert que dans un certain nombre de cas, CZ a traité plus de données de santé que nécessaire afin d’évaluer ces demandes d’autorisation. Il s’agissait de demandes de l’assureur nécessitant l’intervention d’un médecin pour une cure de rétablissement particulière. Par exemple, après une fracture osseuse complexe ou une affection motrice.

Le PA a imposé à CZ un ordre de sanction pour cela. CZ a fait appel de cette décision du tribunal administratif. Au cours de cette procédure, l’AP et CZ ont discuté de la possibilité de modifier la procédure standard de CZ.

Directives pour l’évaluation

CZ travaille avec une nouvelle ligne directrice afin d’évaluer les demandes d’autorisation pour la cure médicale spécialisée de réhabilitation sans hospitalisation. AP a conclu que CZ a fait suffisamment d’améliorations dans ce sens.

L’Autorité estime que CZ a amélioré la manière dont elle explique aux assureurs quelles données de santé sont nécessaires pour évaluer leur demande et pourquoi. Elle garantit qu’elle ne traitera pas plus d’informations que nécessaire.

L’Autorité se félicite également des mesures prises par CZ. En outre, ces lignes directrices serviront de modèle aux autres assureurs maladie et à l’ensemble du secteur.

Plaintes concernant CZ

Un total de 12 assureurs ont présenté une plainte à l’AP et ont demandé que l’AP prenne une action exécutive contre CZ. Ils estiment que CZ a traité un trop grand nombre de données de santé lors de l’évaluation de leur demande de cures de réhabilitation.

CZ a supprimé les données personnelles de ces assurés.

SOURCE: AUTORITÉ NÉERLANDAISE DE PROTECTION DES DONNÉES

Proposé pour vous

Recherche avancée